Une mère tue son fils gravement handicapé en versant de la vodka dans son tube d'alimentation

ne mère qui a été accusée d'avoir tué son fils handicapé en versant de la vodka dans son tube d'alimentation a été condamnée à 12 ans de prison.

"Melissa Robitille", 41 ans, a donc reçu une sentence de 12 ans de prison pour homicide suite à l'empoisonnement à l'alcool de son fils.

Le 22 août 2014, Melissa et son amoureux Walter Richters versaient de la vodka dans le tube d'alimentation du jeune Isaac afin de le calmer.

Isaac était né avec de graves problèmes au cerveau, ce qui faisait en sorte qu'il avait constamment besoin d'être surveillé et assisté.

La mère a tenté de convaincre le juge en lui expliquant qu'elle avait déjà été punie de par le décès de son fils.

Or, des proches de la mère ont fait connaître une autre facette de l'accusée en expliquant que celle-ci faisait souvent preuve d'un caractère très abusif en plus de brosser un portrait d'elle peu flatteur en la qualifiant de mère négligente.

Le matin du 22 août, Melissa contactait les services de secours en expliquant qu'elle avait retrouvé son garçon inconscient.

Les médecins ont tout d'abord cru que le garçon était mort des suites des problèmes qui affectaient son cerveau.

Or, une seconde observation a laissé croire que l'alcool aurait pu y jouer un rôle.

Une autopsie aura finalement révélé que la quantité d'alcool dans le sang de l'enfant était de 0,146.

L'enfant de 13 ans souffrait de nombreux handicaps et il avait besoin d'être supervisé plus de 80 heures par semaine.

Melissa et son conjoint ont été accusés en octobre 2015.

Pour sa part, Walter Richters avait plaidé coupable pour homicide et il purge présentement une sentence de prison de 3 ans.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×