Une adolescente se fait amputer la jambe à cause de son ongle.

Une adolescente "Hannah Moore" vivant au sud de l’Angleterre qui, à l’âge de seize ans, s’est juste égratignée l’orteil du pied. Quelques semaines plus tard, sa blessure se transforme en ongle incarné et commence à la faire souffrir de plus en plus. Mais en tant que grande sportive habituée à sentir son corps en souffrance, elle laisse traîner la chose.


Facebook/I'm Stumped - A CRPS amputation journey.

Un jour, elle trouve cependant son pied tout gonflé et un cercle noir qui la fait se tordre de douleur s’est formé. Elle a un grave ulcère au milieu du pied et les orteils se recouvrent d’écailles. Hannah se fait donc opérer et l’ulcère est retiré chirurgicalement.

Youtube/This Morning

Cependant, son calvaire ne fait que commencer. La douleur ne disparaît pas après l’opération et augmente même de jour en jour, à tel point qu’une simple couverture posée sur sa jambe la fait fondre en larmes, tellement elle souffre. Incapable de marcher désormais, elle se déplace en fauteuil roulant. Les semaines passent et ses souffrances deviennent une épreuve qu’elle subit 24 heures sur 24. Pourtant, aucun signe d’infection !


Facebook/I'm Stumped - A CRPS amputation journey.

Les médecins, finalement, trouvent la cause de son mal et lui annoncent le diagnostic : c’est un cas de syndrome douloureux régional complexe (SDRC), une douleur chronique d’origine souvent neurologique qui apparaît après une blessure ou intervention chirurgicale, même mineure.


Facebook/I'm Stumped - A CRPS amputation journey.

Hannah ne vit plus que dans la souffrance. Elle essaye des dizaines de traitements et confie : “Les trois dernières années ont été un cauchemar absolu, c’est dingue comment une vie peut s’effondrer juste à cause d’un ongle incarné”.

Après ces années sombres, Hannah, du haut de ses 19 ans, prend une décision : elle veut, malgré l’avis contraire des médecins et de son assurance qui ne veut pas couvrir les frais, se faire amputer du pied en question. Et par ce procédé, amputer la douleur. Une décision qu’elle entend assumer jusqu’au bout. Elle va donc en clinique privée et débourse 4 500 euros pour se faire couper la jambe.


Facebook/I'm Stumped - A CRPS amputation journey.

Au sortir de l’opération, c’est le miracle : la douleur n’est plus là !

“Cette maladie m’avait empêché de faire tant de choses, avoir ma jambe amputée a été la meilleure décision de ma vie”.

Facebook/I'm Stumped - A CRPS amputation journey.

Elle se fait poser une prothèse qui lui permet de marcher de nouveau, mais aussi de faire du vélo et de la course !

Hannah reprend le contrôle de sa vie et pratique même de nombreux sports paralympiques. Elle envisage même de participer aux Jeux paralympiques de 2020. Ses rêves et ses ambitions, qui étaient tous suspendus jusqu’à aujourd’hui, peuvent maintenant devenir de vrais projets concrets.


Facebook/I'm Stumped - A CRPS amputation journey.

C’est un courage sans borne qui anime la jeune Hannah et il est certain qu’elle représentera avec honneur la Grande-Bretagne aux Jeux Paralympiques !

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×