Un homme frappe sauvagement sa femme à chaque fois qu'elle reçoit un like sur Facebook

Une femme "uruguayenne" a dû subir une reconstruction faciale après avoir été violemment battue par son mari jaloux.

À chaque fois qu'elle recevait un "like" sur une de ses photos Facebook, son mari la frappait sévèrement.

Galeano a ensuite pris le contrôle de son compte Facebook et continuait à publier des photos. Chaque "like" signifiait un coup pour Adolfina.


Ses contacts Facebook n'avaient aucune idée de ce qu'il se passait à chaque fois qu'ils réagissaient à une photo.

Adolfina Camelli Ortigoza, 21 ans, était également séquestrée chez elle par son mari de 32 ans.

Quand la police est finalement intervenue, Adolfina était complètement défigurée.

"Son bouche était très abimée. Sa peau tombait à cause des coups. Elle n'a pas perdu ses dents seulement parce qu'il lui mettait un tissu dans le bouche pour pas qu'elle hurle quand il la frappait" explique l'avocat Arnaldo Martinez.

C'est le père de son mari qui l'a finalement dénoncé à la police. Il pensait que l'épouse de son fils allait finir par mourir.


Adolfina Camelli Ortigoza était tellement défigurée qu'elle n'était pas en mesure de se reconnaitre sur les photos qu'on lui a montré.

La victime s'est faite opérer à plusieurs reprises pour reconstruire ses lèvres et son nez.

Galeano a été interpellé par les autorités. Il risque 30 années de prison.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×