Exit les Kardashian, voici venu les sœurs Abdel Aziz ! Farah, Alice et Nadine sont trois Libanaises prêtes à tout pour conquérir la planète people. Leur téléréalité « The Sisters » vient d’être lancée au Moyen-Orient sur la chaîne LBC. Mais les sœurs sont déjà très connues sur la Toile grâce à leur compte commun sur Instagram« Style in Beirut ». Les demoiselles ont déjà 200.000 abonnés… Ridicule, nous direz-vous, comparé aux 27 millions d’abonnés de Kim Kardashian ! Mais tout de même. Sur ce compte, les jeunes sœurs postent des photos d’elles mais aussi des photos de looks et de stars qu’elles admirent comme… ben tiens, les Kardashian !

Les Kardashian du Liban font le buzz sur Instagram

Pendant que les Etats-Unis (et le reste du monde) se passionnent pour les aventures des soeurs Kardashian, le Moyen-Orient suit, depuis 2013, le quotidien luxueux d'Alice, Nadine et Farah Abdel Aziz sur Instagram. Sur leurs comptes perso mais aussi sur leur compte commun, Style In Beirut, les trois Libanaises - mannequins et diplômées en commerce - enchaînent les photos de leur vie bling-bling. Au programme : clichés de vacances luxueuses, de tenues haute couture, de séances de sport "sexy" ou encore selfies avec visage maquillé et cheveux brillants. Rien de vraiment naturel. Chaque post semble étudié et on les imagine bien, comme la blonde platine Kim Kardashian, dépenser une grosse somme d'argent pour qu'un assistant passe son temps à retoucher leurs photos.

Une télé-réalité (polémique) pour les Abdel Aziz

Très suivies sur Instagram - leur compte commun compte près de 165 000 abonnés -, les Abdel Aziz ont signé un contrat avec la chaîne arabe LBC qui leur a offert leur propre émission de télé-réalité, The Sisters. Mais comme le souligne Madame Figaro, ce programme de filles riches superficielles et en talons hauts ne fait pas vraiment l'unanimité. Sur la page Youtube de la chaîne LBC, certains internautes reprochent en effet à The Sisters de donner une mauvaise image des femmes libanaises, montrées ici comme "stupides et botoxées" qui traitent leurs employés comme des esclaves.

Mais les Abdel Aziz, elle, assurent que leur émission peut faire du bien au Liban. "Nous souhaitons montrer que le Liban n'est pas qu'un pays de conflits. Beyrouth est le Paris du Moyen-Orient. Ses femmes sont branchées, belles et intelligentes", a assuré Nadine sur le site Mondanité.

Voici un aperçu de leur téléréalité (enfin si vous parlez arabe) :