La police connait enfin les raisons de la mort de la joggeuse Alexia Deval

La procureure de "Besançon" Edwige Roux-Morizot a indiqué que l'autopsie du corps d'Alexia Daval s'est révélée concluante.

"On connaît les raisons de la mort d’Alexia, mais des examens complémentaires sont encore nécessaires pour en connaître le détail" explique la procureure.

Selon elle, des indices ont été recueillis et l'autopsie a permis de révéler plusieurs éléments "intéressants pour l'enquête".

Les enquêteurs avaient précédemment passé trois jours à explorer le lieu du crime sans trouver le moindre indice.

L'autopsie a eu lieu jeudi jusque tard dans la soirée. Elle va permettre aux enquêteurs d'examiner plusieurs pistes d'investigation.

Certaines sources affirment que les thèses de l'accident de la route ou de chasse ont été écartées par les enquêteurs.

En effet, une information judiciaire a été ouverte pour assassinat. La piste de l'homicide volontaire semble désormais être privilégiée par les enquêteurs.

Un appel à témoins a été lancée mercredi pour rassembler davantage d'informations.

"Signaler tout fait suspect constaté, dans les environs de Gray et de la forêt de Velet-Esmoulin, durant le week-end du 28 et 29 octobre, qui peut donner lieu à un signalement à la gendarmerie au numéro dédié : 03 84 65 11 45" invite le procureur de Vesoul Emmanuel Dupic.

Alexia Daval avait disparu samedi matin après être partie faire un jogging dans un bois près de Gray en Haute-Saône.

Sa disparition avait été signalée à la gendarmerie vers midi par son mari.

Son corps avait été retrouvé calciné mercredi dans le bois de Gray.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×