Jennifer Lopez TROP S3XY , 2 ans de PRISON pour un Twerk ULTRA H0T ! (vidéo)

Twerk, poses suggestives, tenues de scène ultra sexy… Jennifer Lopez a assuré le show comme à son habitude à Rabat au Maroc le 29 mai dans le cadre du festival Mawazine. La star a remué des fesses comme une diablesse et dévoilé à tous ses talents de twerkeuse. La routine quand on s'appelle J-Lo.

Mais sa prestation n’a pas fait l’unanimité. Retransmis sur une chaîne publique, le concert est loin d’avoir plu à tous les marocains. Selon Médias 24, une personne a déposé plainte contre J-Lo pour avoir «dansé et chanté des chansons d’une bassesse et d’un mauvais goût indéniables, avec des gestes et attitudes suggestives attentatoires à la pudeur et aux bonnes mœurs. Le tout en présence d’un public majoritairement composé de mineurs et de mineures».

Au Maroc, l’article 483 du code pénal indique que quiconque commet un outrage public à la pudeur «est puni de l’emprisonnement d’un mois à deux ans»

L'événement a été retransmis sur le réseau de télévision publique au grand dam des politiciens du pays. Selon la BBC, certaines personnes au pouvoir estiment que la chanteuse a "violé la décence publique". Le ministre de communication est flingué pour avoir autorisé la diffusion de ce concert "obscène" et les médias locaux critiquent Jennifer pour ses "poses suggestives" et ses tenues trop légères.

Selon TMZ, un groupe militant pour l'éducation a déposé une plainte contre la star, estimant qu'elle avait "troublé l'ordre public et terni l'honneur des femmes". Si elle est jugée coupable, elle risque entre un mois et deux ans de prison.

Ces accusations ne semblent en tout cas pas l'affecter le moins du monde: hier, au Tony Awards, Jennifer était resplendissante en Valentino.

 


Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

Suivez-nous !

×